Le Fonds MNT a sélectionné les deux premiers projets qui bénéficieront de son soutien dès ce mois-ci : celui de la commune de Flassans-sur-Issole, dans le Var, et celui de la ville de Paris qui visent tous deux à repenser l’accueil du public. Bravo aux deux équipes !

Nouveau fonds de dotation, le Fonds MNT a été lancé en octobre dernier en partenariat avec le SNDGCT et l’AMF. Ses objectifs ? Encourager les acteurs du service public local à proposer des initiatives innovantes pour améliorer le service rendu aux usagers ou faire évoluer leurs conditions de travail, et les accompagner ensuite pendant environ trois mois dans la réalisation de leurs projets de transformation.

Fonds MNT : délibération du jury en février dernier

Un premier appel à projets était ouvert jusqu’au 31 décembre 2020. Décideurs et agents territoriaux ont pu alors déposer leurs initiatives directement en ligne sur fonds.mnt.fr. Le 24 février dernier, le  jury s’est réuni pour la première fois afin de sélectionner les deux premiers projets lauréats qui bénéficieront du soutien du Fonds MNT. Le jury était composé de dix membres représentant toutes les parties prenantes impliquées : président du Fonds MNT, administrateurs de la mutuelle, bien sûr, mais aussi représentants du SNDGCT, de l’AMF et personnalités extérieures spécialisées dans les questions d’innovation publique.

Les deux premiers lauréats du Fonds MNT : Flassans-sur-Issole et Paris

Deux projets ont remporté l’adhésion du jury pour leur dimension innovante et leur impact positif : celui de la commune de Flassans-sur-Issole, dans le Var, et celui de la ville de Paris :

  • Commune de 3 500 habitants, Flassans-sur-Issole souhaite réorganiser et transformer l’accueil de ses usagers afin de gagner en confidentialité, en confort et en confiance, et encourager un mode de travail plus collaboratif entre les agents. Ce qui a retenu l’attention du jury, c’est la façon dont une petite commune qui n’a pas forcément l’ingénierie, ni les ressources internes pour faire face aux enjeux de transition numérique, écologique et sociale, est malgré tout capable d’innover et de repenser sa relation avec les usagers.
  • La ville de Paris et plus particulièrement la direction de l’Action sociale, de l’enfance et de la santé souhaite, elle, réaménager l’accueil des jeunes mineurs, parfois impatients et violents verbalement. Les locaux sont peu éclairés, peu accueillants et oppressants… Elle aimerait créer un espace d’attente plus apaisant, calme et rassurant, ainsi que de nouveaux box d’entretien. Le plus de ce projet ? La mise en place d’un groupe de travail dédié pluridisciplinaire avec les jeunes concernés, l’agent d’accueil, le responsable de service, les agents, les éducateurs, le responsable sécurité, les psychologues, l’ergonome, ainsi que les services du patrimoine en charge des travaux de la ville.

Fonds MNT : un deuxième appel à projets d’avril à juin prochain

Un deuxième appel à projets sera lancé au mois d’avril. Le jury se réunira une nouvelle fois en juin prochain pour sélectionner deux autres projets. Cette année, quatre initiatives seront donc accompagnées par le Fonds MNT. Ces solutions seront ensuite diffusées à l’ensemble des collectivités territoriales pour pouvoir être adaptées ou dupliquées dans d’autres territoires.

Retrouvez ici le communiqué de presse.